[Tallard] Virginie Bordy, Directrice de l’école Antoine de Saint-Exupéry : relever de nouveaux défis !

« Ce qu’il y a de plus beau dans notre métier, c’est ce que nous donnent les enfants« . Aussi loin qu’elle se souvienne, Virginie Bordy a toujours voulu être professeure des écoles. Depuis 18 ans maintenant, elle exerce ce métier et n’hésite pas à relever de nouveaux challenges. Devenir Directrice de l’école Antoine de Saint Exupéry de Tallard en était un.

Portrait d’une femme qui va de l’avant !

Virginie Bordy, Directrice de l'école Antoine de Saint Exupéry de Tallard
Virginie Bordy, Directrice de l’école Antoine de Saint Exupéry de Tallard

4 septembre 2017, Virginie Bordy fait sa cinquième rentrée scolaire à l’école de Tallard. 234 élèves venant des villages de Châteauvieux, Fouillouse, Lettret et Tallard, 10 classes de la petite section au CM2 : le groupe scolaire Antoine de Saint Exupéry n’a cessé d’évoluer depuis son arrivée en 2012. L’école ouvrait alors sa 8ème classe.

L’annonce officielle de l’ouverture d’une 9ème classe dès la rentrée 2014-2015, conduit la commune à poursuivre et finaliser son projet d’extension du groupe scolaire. Virginie Bordy, devenue Directrice en 2013, bénéficie alors d’un droit de regard pour travailler avec l’architecte à l’agrandissement.

« Cette extension est le fruit d’une grande concertation entre la municipalité et nos équipes« , explique Virginie Bordy, « depuis 4 ans que j’ai pris ce poste de direction, nous avons appris à nous connaître avec Jean-Michel Arnaud, le Maire de Tallard. Nous avons toujours été dans l’échange et la discussion. Notre but commun ce sont les enfants et nous avançons ensemble dans ce sens« .

Pour Virginie Bordy, cette proximité dans le travail avec l’équipe municipale est nouvelle par rapport aux expériences de professeure des écoles qu’elle a pu connaître précédemment en banlieue parisienne, dans les Alpes Maritimes ou encore dans les Alpes de Haute Provence. À Tallard, les élèves proviennent de communes plus petites. Le Maire, son adjointe aux affaires scolaires et les élus des communes réunies dans ce groupe scolaire sont présents aux conseils d’école. Le budget est élaboré avec le Maire. « Toujours à l’écoute« . « Il y a une bienveillance mutuelle dans le travail qui est obligatoire pour avancer« .

Et le résultat est au rendez-vous. L’extension a permis depuis la rentrée scolaire 2016/17 d’accueillir deux salles de classe supplémentaires pour la maternelle, un dortoir et une cantine. « Un an plus tard, nous pouvons dire que c’est une grande réussite« , commente Virginie Bordy, « le bilan est très positif : plus d’espace pour une école dont les effectifs ne cessent d’augmenter chaque année, des enfants qui n’ont plus à faire des déplacements pour aller manger le midi…. De bonnes conditions pour travailler dans un climat serein« .

Rentrée 2017 : Virginie Bordy avec l'équipe municipale
Rentrée 2017 : Virginie Bordy avec l’équipe municipale

Directrice d’école : richesse et difficulté d’un métier

Si la double casquette d’enseignante et de directrice d’école n’est pas toujours facile à porter, Virginie Bordy aime néanmoins la richesse qu’elle procure à son métier. « Quand on est directrice, s’il y a un souci, il faut le gérer, que l’on soit en classe ou pas ce jour-là« , explique-t-elle, « j’assure le lien entre l’école et ses partenaires : les parents, l’Éducation nationale, la municipalité Cela m’oblige à avoir des fonctions très différentes mais tout aussi intéressantes. Je rencontre beaucoup de gens. Il faut être dans tous les cas à l’écoute et faire preuve de compréhension pour défendre aux mieux l’intérêt des enfants« .

Pour cette rentrée 2017, un nouveau projet d’école a été élaboré en lien avec le projet de réseau avec le collège et défini selon les axes académiques. Il servira de ligne directrice pour les trois années à venir. « Ancrage » et « ouverture » en sont les maîtres mots. Ancrage dans le territoire par des activités pédagogiques de découverte du patrimoine historique et culturel de la commune (le château notamment) et de son environnement socio-économique (les métiers locaux plus particulièrement). Ouverture aux nouveaux médias, ouverture sur le collège, ouverture à l’autre dans un souci permanent d’apprendre le mieux vivre ensemble !

En classe !
En classe !

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s