[Présidentielles 2017] Demandez le programme : l’emploi

Je me suis très peu exprimé durant toute la campagne présidentielle car j’ai décidé de prendre du champ sur la politique nationale concentrant toute mon énergie sur ma commune de Tallard et sur les questions intercommunales jusqu’à la naissance de l’agglomération Gap-Tallard-Durance.
J’ai, pour la première fois depuis que je suis élu, décidé de ne parrainer aucun candidat (tous plus décevants les uns que les autres) et, à moins d’une semaine du premier tour, la campagne semble ne toujours pas avoir commencé. 
Cette élection marquera, en effet, un tournant dans l’histoire de la Vème République. La personnalisation de la politique est à son paroxysme. Le débat de fond a laissé place à l’émotion.
 À l’ère du « Like » et du tweet en 140 caractères, je vous propose de prendre  le temps de nous pencher sur les propositions des candidats chaque jour jusqu’à vendredi. J’espère que cela vous aidera à choisir le Président pouvant répondre aux besoins de la France et des français.

La question du chômage et de l’emploi reste l’une des principales préoccupations dans notre pays, voici donc mon analyse des propositions des principaux candidats à la Présidentielle.

[Présidentielles 2017] Demandez le programme : l'emploi

Si les candidats sont tous d’accord sur un point, c’est bien celui de faire baisser le nombre de demandeurs d’emploi en France. Mais les méthodes pour atteindre cet objectif sont quelque peu différentes.

Pour Emmanuel Macron, ce sont les entreprises et les entrepreneurs qui créent de l’emploi. Pour lui, il faut donc leur simplifier la vie en supprimant le RSI, en adaptant le droit du travail aux différents secteurs et à la taille des entreprises et en abaissant les charges patronales pour les salariés recrutés au SMIC. Pas question de toucher à la durée légale du travail, Emmanuel Macron veut maintenir les 35 heures, tout en exonérant fiscalement les heures supplémentaires. Autre proposition : investir et former. Investir massivement dans le numérique, l’écologie, et dans la formation des chômeurs pour permettre de créer des emplois.

La relance du pouvoir d’achat des français est l’une des propositions pour l’emploi de Benoît Hamon. Comment ? Grâce au revenu universel qui, en augmentant le pouvoir d’achat des français, permettrait de relancer la consommation et les commandes des entreprises et de créer de l’emploi. Autre proposition : aider les entreprises à investir, en abaissant l’impôt sur le bénéfice pour les entreprises qui innovent et investissent et en augmentant l’impôt sur le bénéfice pour les entreprises qui distribuent des dividendes par priorité. Enfin, pour Benoît Hamon, il est important de partager les emplois pour que chacun puisse travailler. Il souhaite favoriser le temps partiel à l’aide d’incitations financières. Le candidat du Parti socialiste a aussi pensé à une taxe sur les robots pour financer la formation des chômeurs.

S’il est élu, Jean-Luc Mélenchon veut créer des conditions d’égalité et de concurrence loyales. Aujourd’hui, la France compte un peu plus d’un million de sans-emplois de longue durée. Il entend leur accorder ce qu’il appelle un droit opposable à l’emploi. En clair, l’État devra leur proposer du travail. L’interdiction des licenciements boursiers est également à son programme. Pour relancer l’activité, il propose que l’Etat investisse massivement, notamment dans toutes les tâches de transition écologique, d’augmenter les salaires et de réduire le temps de travail : 35 heures avec heures supplémentaires payées et retour à la retraite à 60 ans.

La préférence nationale est l’un des thèmes favoris du Front National. Si elle arrive au pouvoir, Marine Le Pen veut imposer cette préférence en taxant les emplois des salariés étrangers. Elle souhaite également que les entreprises françaises soient avantagées dans la commande publique et que des mesures protectionnistes soient mises en place. Dans son programme figure aussi une baisse des charges pour les TPE / PME afin qu’elles embauchent plus facilement. Elle veut aussi sortir de l’euro… pour revenir au Franc !

Enfin, les principales mesures proposées par François Fillon en matière d’emploi ont pour objectif de libérer le marché du travail. Pour encourager les embauches, François Fillon propose de baisser largement les impôts et charges sociales qui pèsent sur les entreprises. Le candidat les Républicains souhaite également mettre fin aux 35 heures et permettre la libre négociation par accord majoritaire dans les entreprises sur le temps de travail et revenir ainsi aux 39 heures. Il préconise également de réformer le RSI (Régime Social des Indépendants) pour permettre aux petits entrepreneurs de réussir, de libérer l’investissement, de développer massivement l’alternance pour qu’elle devienne une voie principale d’accès à l’emploi, d’investir dans les nouvelles technologies, marchés de demain, pour permettre à la France de retrouver du dynamisme et de la croissance, de supprimer toutes une série de normes qui pèsent sur l’agriculture.

Ce projet de Francois Fillon vise un taux de chômage réduit à  7 % en 2022 soit 1 million de français de retour à l’emploi. Ce programme s’inspire des réformes mises en oeuvre avec succès par le Chancelier allemand Gerhard Schröeder.
Je pense qu’il mérite  notre soutien et notre adhésion.
À demain pour une analyse sur un sujet d’avenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s